kafteuse and co - mairie de St Paul - ile de la reunion
Au secours je me marie

PACS un engagement en deux temps trois mouvements

Avec ce titre mon article risque fort de ne pas être très bien référencé sur Google.
Mais franchement, je n’arrivais pas à me résoudre à appeler ça “Comment se pacser ?” ou “Les démarches administratives du PACS”. Barbant.
 
Je t’avoue que c’est ce que j’ai moi même tapé dans le moteur de recherche de Google quand on a décidé d’aller signer ce papier.
Mais est ce vraiment ce genre d’article informatif (et bateau ) que tu cherches par ici ?
 

COMMENT SE PACSER ?

Ah !!! Mais oui je vais quand même t’expliquer tout ça rapidement !
Le pacte civil de solidarité (Pacs) est un contrat. Il est conclu entre 2 personnes majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour organiser leur vie commune. 
 
Bonne nouvelle, notre vie commune était déjà organisée avant ce fameux contrat.
Mais maintenant, l’Etat nous reconnaît comme un couple. Nous nous devons solidarité.

Les partenaires pacsés s’engagent :

  • à une vie commune,
  • à une aide matérielle réciproque (contribution aux charges du ménage : dépenses de loyers, de nourriture, de santé…),
  • à une assistance réciproque (par exemple en cas de maladie ou de chômage).
Et accessoirement Stef va payer moins d’impôts ( j’ai dit que c’était accessoire ?).
 
La démarche est archi simple: télécharger le dossier à remplir sur Internet et prendre RDV à la mairie ou chez un notaire.
Les pièces à prévoir : un acte de naissance daté de moins de 3 mois et un copie de la pièce d’identité
 
Il y a des cas particuliers où d’autres pièces sont demandées, comme par exemple si l’un des deux conjoint est étranger ou veuf.
Je t’ai trouvé un site qui explique tout ça de manière claire et concise.
 

LE PACS, MARIAGE KLEENEX ?

Oui on peut dire ça comme ça.
L’engagement est bien moins contraignant que celui du contrat de mariage.
Il est facile à dissoudre et ne nécessite pas de passer devant un juge. Sauf dans les cas de désaccords.
 
Le site du service public est très bien fait et je t’invite à aller le consulter. Tu y trouveras vraiment toutes les informations utiles.
 

” VOUS N’AVEZ PAS VOULU VOUS MARIER ? “

C’est la question qu’on nous a posé à la mairie.
Immédiatement mon esprit cynique à pensé “bah non sinon on serait pas là”, mais heureusement mon filtre politesse m’a fait balbutier un truc trop mignon du genre “euh, bah, non… pas pour l’instant …” So cute …
 
 
 

NOTRE EXPERIENCE PACS 

Stef est prof, célibataire et sans enfants. Donc il paye ses impôts plein pot.
On est amoureux, on vit ensemble, donc il est plus célibataire. 
Et puis un jour on se dit ” PACS? Mariage ? … PACS ! ” (oui je sais c’est romantique ).
 
J’ai imprimé les papiers, je les ai posé sur son bureau. J’ai appelé la mairie de St Paul. 
Un monsieur fort sympathique m’a dit de ramener nos papiers dans la semaine et que le mercredi de la semaine prochaine on pourrait venir signer tout ça de manière officielle.
 
Punaise, c’est super facile ! Et ça tombe bien on est des allergiques des papiers et des contraintes en tout genre.
 

ETAPE 1 : DEPOSER LES PAPIERS A LA MAIRIE.

La partie que j’ai préféré !!! Là je me suis dit : youhou je vais écrire un article, c’est surréaliste !!!!
 
On arrive.
Le décor : l’était civil de St Paul. A gauche des box. A droite, un banc qui fait la longueur du mur.
kafteuse and co - mairie de St Paul - ile de la reunion
sur la porte d'entrée, le ton est donné ... glamour !
Nous sommes de suite reçu avec un beau sourire par Mme P. 
On lui annonce qu’on vient déposer des papiers pour un PACS et là mouvement de panique de notre interlocutrice
Elle se tourne vers ses collègues installés sur des bureaux à l’arrière “Quelqu’un sait comment on fait pour un
PACS ??? “
Bon Mme P. est proche de la retraite, et sait pas comment on fait … ok.
Mais les 3 interpelés non plus !!! ( y en a pas un qui a moins de 50 ans ).
 

HEUREUSEMENT NOTRE CAS ETAIT SIMPLE !

Là évidemment je pense en entrepreneur et je me dis que si les entreprises étaient gérées comme les bureaux de l’administration française et bien il y aurait beaucoup moins de fonctionnaires puisque les caisses de l’état seraient vides…
( je précise que je n’ai rien contre les fonctionnaire – Stef est prof. Petit rappel ).
Comment ça se fait qu’ils ne savent pas alors qu’ils ont l’air de bosser là depuis un moment ?!
 
4 personnes bottent en touche. 
Heureusement notre sympathique Mme P. ne lâche pas l’affaire et trouve comment entrer notre participation à la fournée de la semaine prochaine.
 
Et là, elle nous dit désolée : “Ah mais la semaine prochaine on a déjà 4 PACS”
Youhouhou !!!! Mais comment ils vont faire à 1/4 d’heure par couple pour tous nous caser en une matinée !!!!!  
 
Je vois Stef à coté de moi qui commence à se gratter le menton et à se prendre la tête dans la main.
Mauvais signe, il s’impatiente. 
Je commence à apprécier. Je sors mon carnet de notes. Et je me dit “Vas-y Mme P, donne nous tout ce que tu peux, mon article va être génial !”.
 
Mme P se lève et va voir ses 3 acolytes. A quatre, ils vont chercher comment faire pour nous donner un rendez-vous ( on en reparle de la notion de productivité ? ).
 
Le téléphone sonne. Ils sont 4, devine qui décroche ???
Notre Mme P !
Bah oui ! Elle est pas à son bureau, c’est pas son téléphone mais elle décroche.
 
UN SKETCH.
 Au bout de quelques minutes, elle demande à Marguerite si elle peut s’occuper de nous parce que là elle a un décès un métropole.
“Morguerite”– avec l’accent créole – bougonne que nous pouvons attendre.
 
Nous attendons donc.
Mme P. est donc une spécialiste des décès. Je vois qu’à côté de son clavier elle a une feuille A4 avec les raccourcis clavier. Je souris
kafteuse and co - mairie de St Paul - ile de la reunion
Elle termine sa conversation et vient se rassoir à son bureau et comme par magie nous donne RDV le mercredi suivant à 10H30.
Tout à coup la solution était apparue.
 
Je te passe l’épisode du mug rapporté de Belgique.
 
Je veux juste terminer par ce constat : OK ils avaient pas l’air franchement au courant ce jour là de la marche à suivre pour le PACS.
Ok Mme P. a perdu ses moyens un bref instant. Mais elle est sortie de sa zone de confort en restant aimable et souriante. Et rien que pour ça elle m’a impressionnée.
Alors Mme P., merci du fond du coeur pour ce moment parce qu’il fait maintenant parti de notre histoire et que nous nous souviendrons de votre bienveillance et de votre rigolote incompétence (si quand même !).
 

ETAPE 2 : LE JOUR J.

Après l’étape 1, je me suis dit que je raconterai ce moment et qu’il allait me falloir des photos pour illustrer l’article. J’ai donc appelé Renaud, il a été immédiatement partant !
 
Le jour J je suis arrivée à la mairie avec ma fille, Jade. Les W nous attendaient déjà … avec un bouquet de fleurs …
MAGNIFIQUE, c’est quoi cette blague ??? Ils savaient que je trouvais ça débile l’idée du bouquet pour notre PACS. 
Alors ils l’ont fait !!! Ils m’en ont offert un juste pour voir ma tête et je pense qu’ils n’ont pas été déçu du résultat.
 
Puis Stef est arrivé et on est tous allés s’installer sur ce long banc.
Renaud a commencé à escalader les bureaux des box pour prendre des photos, Charlotte a raconté des bêtises. Jade a fait son cinéma. Bref on était la joyeuse troupe bruyante et voyante.
kafteuse and co - mairie de St Paul - ile de la reunion
Oui je me cache, en face j'ai un photographe debout sur une table et à côté une petite fille excitée !
Quand notre tour est arrivé, la dame nous a demandé combien on était.
“Beaucoup” a été ma réponse.
Comme elle m’a demandé si on attendait encore du monde je suppose qu’on peut venir accompagné.
 
Je lui ai expliqué que j’étais blogueuse mariage et que mes amis photographes allaient prendre quelques clichés. Elle a accepté avec beaucoup d’enthousiasme.
Je l’ai trouvé bienveillante. 
Elle nous a lu des textes de loi (dont je me souviens pas). Je me souviens juste qu’elle a donné nos âges. C’est le seul truc qui m’a marqué.
 
Probablement l’émotion … Parce que oui même si c’était dans une petite pièce à la lumière blafarde décorée d’un affreux bouquet de lavande et d’une croute représentant une case créole, et bien j’étais quand même un peu mal à l’aise.
 
Heureusement les W étaient là pour proclamer des hourras pour le bisou final.
kafteuse and co - mairie de St Paul - ile de la reunion

MA CONCLUSION

Si pour un PACS je n’ai rien percuté, qu’est ce que ça aurait été pour un mariage !
Pour un mariage, je te confirme l’importance d’une cérémonie en plus de la mairie, où tu peux prendre le temps de parler de ton couple et surtout de prendre le temps d’apprécier.
 
– C’était très chouette de vivre ça avec Jade et avec les W;
Être accompagnés donnait un air de fête au moment.
 
– Le bouquet, le photographe, la groupie, la sortie de la mairie en mode mariés, oui tout ça a apporté un réel plus.
 
– Ils sont super sympas à la mairie de St Paul ( si t’es pas du coin, ça ne va pas te servir à grand chose ).
 

LE PACS UN MARIAGE KLEENEX ?

Non parce que ce n’est pas un mariage.
Et tu peux en faire un moment vraiment chouette, à ton image.
 
Tu peux célébrer ce moment avec des amis, ou en tête à tête dans un bon resto.
Tu peux la jouer discret et te prendre en selfie à la sortie de la mairie, ou tu peux inscrire cette nouvelle étape de ton couple grâce aux images d’un photographe.
 
Il n’y a jamais de règles absolues. Joue ta propre partie.
Mais aucun moment n’est Kleenex dans la vie. Surtout pas dans la vie d’amoureux !
 
Un grand merci à toi si tu as réussi à lire cet article en entier!
Dis moi ce que tu en as pensé dans les commentaires. Cela me motive à continuer à écrire et cela me permet de m’améliorer pour que tu puisses trouver dans ce blog des articles qui te soient utiles !
 
A très vite.
Léa. Kafteuse, blogueuse et pascée.
kafteuse and co - mairie de St Paul - ile de la reunion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *