Cérémonie Laïque

Comment écrire un texte de cérémonie laïque lorsqu’on est intervenant ?

Fin décembre j’ai suivi Maud Guillou pendant quelques heures.
Le but ? Te montrer comment travaille une vidéaste de mariage.
 
Mais je ne vais pas te parler de cette expérience là. J’ai envie de te parler de cérémonie laïque. Et c’est ce mariage qui m’en a donné l’envie.
 
Pourquoi ? Parce que leur cérémonie était ponctuée de discours très différents.
Tu peux voir la vidéo tournée en direct à la fin de cet article.
 
Mais avant, je t’invite à regarder la vidéo que Maud à fait spécialement pour toi et qui illustre ce beau moment de partage en famille.

JE SUIS INTERVENANT ET JE NE SAIS PAS QUOI DIRE.

 
Pas de panique c’est normal ! Qui a déjà parlé devant une cinquantaine de personnes le jour d’un mariage ? Très peu d’entre nous en réalité.
Je vais te donner quelques conseils. 
Tu es libre de les suivre ou non, car tu sais IL N’Y A PAS DE RÈGLES POUR UNE CÉRÉMONIE LAÏQUE. Et oui, cette cérémonie n’étant pas officielle elle permet une totale liberté d’écriture.
 
Voici quelques façons d’écrire un texte en tant qu’intervenant :
 
1) Lire un texte existant
Ça c’est très simple ! Tu n’as rien à écrire, juste à lire.
Trouve un texte qui te plaît, qui parle d’amour, de couple.
 
Paroles de chansons, de poèmes, extraits de livres, citations de personnes célèbres … Les sources d’inspiration de manquent pas.
 
Un petit exemple pour la route !
 
L’amour est emportement.

L’amour est enthousiasme.
L’amour est risque.
N’aiment et ne sont pas aimés ceux qui veulent épargner, économiser leurs sentiments.
L’amour est générosité.
L’amour est prodigalité.
L’amour est échange :
Qui donne beaucoup reçoit beaucoup.
Car nous possédons ce que nous donnons.
Aimer ce n’est pas mutiler l’autre, le dominer,
Mais l’accompagner dans sa course, l’aider.
Aimer c’est en même temps partager des mots, des regards, des espoirs et des craintes. L’amour c’est réussir à donner à l’autre confiance en lui.
Il commence lorsqu’on préfère l’autre à soi-même,
Être joyeux du bonheur qu’il trouve.
C’est vouloir que l’autre s’épanouisse, vive d’abord fidèle à lui-même.

L’amour c’est savoir accepter l’autre tel qu’il est.
L’aimer dans sa totalité : pour ce qu’il est, laideur et beauté, défauts et qualités.
Voilà les conditions de l’amour.
Car l’amour est une vertu d’indulgence, de pardon et de respect de l’autre.

L’amour n’est pas seulement un miracle, né d’une rencontre.
Il est jour après jour ce que l’on veut qu’il soit.
L’amour n’est pas un acquis;
Il se construit chaque jour pour permettre le bonheur de l’autre, le bonheur des autres.

L’amour est emportement de Martin Gray

2) Le discours personnalisé où l’on parle des mariés :

Si tu préfères écrire ton texte, voici une possible façon de le construire :

– Qui je suis par rapport aux mariés (qui je connais le plus ?)
– Une anecdote du passé rigolote
– Qu’est ce qui a changé dans la vie du couple ou de l’un des mariés depuis leur rencontre ? Que s’apportent-ils mutuellement ?
– Qu’est ce que je souhaite au couple ?
 
En répondant à ces questions, tu as tout simplement la base de ton intervention.
Ce qui est important ce jour là, est de parler du couple, de ce qui les unis. Si tu connais plus la mariée que le mariée commence par parler d’elle (ou inversement), et ensuite élargi au couple.
 
3) Le Sermon
Oui c’est possible aussi. Même en dehors d’une Église.
Cela revient à délivrer un message fondé sur la morale, sur des valeurs.
“tu seras… , tu feras… , tu ne feras pas …”
On y rappelle des devoirs, des obligations.
 
Attention cependant, si ce choix t’inspire, assure toi que tu parles des mêmes valeurs que celles qui sont importantes pour les mariés. Sinon ton discours sera malvenu car le couple ne se sentira pas concerné par tes propos.
 
C’est aussi pour cette raison que la cérémonie laïque existe, pour que chaque couple se retrouve dans les paroles énoncées à ce moment là.
Personnellement, je pense que nous sommes tous au courant qu’une vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille. Que certains moments piquent. Alors est-ce que ça vaut le coup d’en faire tout un bla-bla (ou un sermon justement ! ), je ne sais pas…
 
J’ai aussi vu de très beaux sermons. Je ne partageais pas le point de vue du curé (oui c’était à l’ Église), mais son texte était magnifique et sa façon d’amener les choses était juste et bienveillante.
Donc encore une fois, fais ton choix. Si tu es un virtuose de la prose, fonce ! Et s’il te plaît, envoie-moi ton texte que je change d’avis (oui les injonctions, j’ai du mal …).
 
4) Le texte général
Tu peux aussi choisir un thème. L’amour ou le mariage par exemple, et le développer pour en faire ton texte.
 
J’aime beaucoup ces textes car ils ont souvent une dimension poétique. Ils sont d’ailleurs très souvent ponctués par des citations.
On n’y parle pas du passé des mariés. Le but est plus d’amener de l’émotion.
Ici c’est pareil que pour le sermon. Il est indispensable de connaître les valeurs du couple pour que ton intervention soit juste.
Normalement, si tu connais bien les mariés tu sais ce qui est important pour eux dans un couple. Sinon, il te suffit de leur poser ces questions : Quelles sont vos valeurs ? Qu’est ce qui vous unis ?
 
 
Voici quelques exemples.
Peut-être que cela va te donner d’autre idées et je te le souhaite!
As-tu déjà vu d’autres types de discours? As-tu des questions ? Si oui, laisse un commentaire, j’y répondrai avec plaisir !!!
 
À bientôt ! Léa Kafteuse Marieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *