Au secours je me marie,  Cérémonie Laïque

COMMENT ECRIRE UN DISCOURS DE MARIAGE REUSSI ?

Nombreux sont ceux qui sont persuadés qu’ils ne savent pas écrire.
D’autres se disent au contraire que les mots arrivent à eux très facilement et qu’ils n’ont donc pas besoin de se préparer.

 

Pour les premiers quand vient le moment d’écrire un discours pour un mariage, c’est vite la panique !

Je me placerais dans la deuxième catégorie. J’aime écrire et c’est facile pour moi.
Pourtant, quand on me demande comment je fais je réponds invariablement : ” j’ai appris “.
Bah oui, aucune science infuse là dedans.
 
Et je continue d’apprendre.
Récemment j’ai lu un livre sur comment parler en public et j’y ai trouvé des astuces que je mets en pratique dans mes cérémonies laïques depuis.
Et ça fonctionne ?
 
Lis la suite, je t’en parle !
photo Abigaïl Morellon

1) SOIGNE TON INTRO

Tu as prévu de commencer par “Bonjour à tous je suis … et je suis super heureuse / honorée d’être là aujourd’hui pour votre mariage, bla bla bla “.
Laisse tomber c’est bateau, ou en tout cas c’est fort possible que d’autres personnes commencent de la même manière.
 
Comme c’est attendu ton public décroche dès les premiers mots. En gros on s’ennuie dès ta première phrase.
 
Mais alors comment commencer ?
Haha ! Et bien d’une façon totalement inhabituelle !
En rentrant directement dans le vif du sujet et de préférence en racontant quelque chose d’intriguant, de rigolo ou d’un peu dérangeant ( j’ai dit un peu !)
 
EXEMPLE D’INTRODUCTION
” Vous savez ce que c’est vous des papillons dans le ventre ? Oui je vous imagine tous entrain de visualiser des papillons style Disney qui tourne en rond dans un espace clos et sombre qui serait votre abdomen.
Pour certaines comme pour Sally ( prénom de la mariée ), c’est le baromètre ultime de l’amour ! Genre si tu les as pas, le prince charmant en face n’a aucune chance !
Quand Sally m’a dit qu’elle en avait une armée complète qui lui retournait le corps entier, j’ai compris que là les choses devenaient intéressantes. Il fallait que je rencontre ce magicien, ce dresseur de papillon, ce prince qui allait sauver mon amie de son célibat. “
 
Est ce que tu as envie de lire la suite de l’histoire ? Je l’espère, sinon ça veut dire que mon intro est ratée !!!
 

2 ) LES ANECDOTES

Souvent dans un discours de mariage on a droit aux anecdotes.
Elles font rire et on aime bien ça.
 
Elles sont cependant à utiliser avec parcimonie. Je veux dire par là que faire un paragraphe complet sur le marié et sa petite bicyclette rouge des ses 5 ans … et bien c’est vite ennuyant ( je l’ai vécu ).
Deux ou trois anecdotes suffisent. Assure toi qu’elles sont courtes et qu’elles t’aident dans ton écriture. 
L’idéal c’est que l’anecdote choisie serve à illustrer un des traits de caractère du / de la ou des mariés ou parle d’une étape importante de leur vie.
 
Pose toi cette question : pourquoi je raconte ce souvenir ?
Parce qu’il sert mon propos ou pour montrer à quel point je suis important pour les mariés ?
Si ton anecdote caresse ton égo dans le sens du poil alors supprime la. Les stars de la journée, ce sont les mariés. Et bonne nouvelle, ils savent que tu es important pour eux, sinon ils ne t’auraient pas invité.
 

3 ) FAIRE RIRE

Nous ne sommes pas toutes des rigolotes.
Mais sache que si tu fais rire ton public dans les premières minutes de tons discours alors tu auras capté son attention.
Pourquoi ? Parce que l’amour sape les résistances. Quand on trouve quelqu’un sympa, on l’écoute plus facilement, on laisse notre jugement de côté.
 
Et il est possible de dire des choses sérieuses avec humour.
 
Attention ce pendant. Faire rire oui, faire rire jaune non !
Primo parce qu’on est à un mariage et que c’est pas le moment ( les blagues sur les conquêtes précédentes ne sont pas toujours appréciées ).
Deusio parce que ça met tout le monde mal à l’aise et que tu pas pour une lourdingue.
photo Steph Peyriguer

4 ) RACONTER UNE HISTOIRE

On adore les histoires depuis petites. Alors pourquoi ne pas se servir de ce que tu connais.
Dans mon intro je suis parti sur l’idée du compte de fée. Du coup, j’utilise le champ lexical associé : Disney, papillon, prince, sauver, magicien, etc.
 
Si tes amis sont de grands randonneurs tu peux utiliser cette passion pour écrire ton histoire.
Ex: le sentier de randonnée qui est long et sinueux (comme le mariage) et qui fini toujours par mener à une belle vue.
 
Utiliser des images, un champ lexical. Emmener ton auditoire dans un univers.
 

5 ) ADAPTER TON LANGAGE

Très important. Tu peux trouver ton discours génial et ne recevoir de la part de ton public aucune réaction en retour.
Simplement parce qu’ils ne te comprennent pas. Un peu comme si tu ne parlais pas la même langue.
 
Si tu es quelqu’un d’excentrique et que les invités sont plutôt conservateurs, fait attention aux dossiers que tu balances !
 
Ce discours est adressé aux mariés et tu les connais certainement très bien. Demande toi si ils seront capables d’apprécier ton texte.
Encore une fois, tu le fais pour eux, pas pour te mettre en avant.
 

6 ) LES VOEUX DE BONHEUR

Voilà pourquoi tu fais ce discours, pour offrir aux mariés tes voeux d’abondance, de prospérité, de bonheur.
Soigne cette partie. Envoie leur toutes les bonnes intentions dont tu es capable.
Souvent cette partie est un peu baclée. Pourtant c’est bien ça un mariage : accompagner les mariés vers une nouvelle histoire.
photo Steph Peyriguer

7 ) SOIGNER LA DERNIERE PHRASE

Tes voeux peuvent servir de conclusion.
De même que l’on retient une introduction parce qu’elle a capté notre attention, de même la dernière phrase permet de fixer une émotion.
Fut un temps ta conclusion pouvait te faire gagner des points en rédaction, là elle te fera gagner des applaudissements chaleureux.
C’est pareil.
 
Pour un mariage, j’aime beaucoup l’idée de terminer sur un voeu, une belle promesse qui attend les mariés.
Je suis entrain de me demander si je te fais une conclusion à titre d’exemple …
Bon allé !
” Sally, Harry, grâce à vous ce soir nous vivons tous un moment magique, merci pour cela.
Pour terminer j’ai juste envie de vous souhaiter que ces fameux papillons vous portent tout au long de votre vie. Qu’ils vous élèvent au dessus des difficultés, qu’ils rendent votre vie légère, douce, vibrante. Belle route à vous deux ! “
 
Si tu souhaites plus de conseils très utiles, voici le livre dont je te parle dans l’intro :
J’espère que ces quelques astuces pourront t’aider. Alors si tu es la future mariée, tu peux peut-être partager cet article pour qu’ils trouvent des oreilles attentives 😉
Merci beaucoup pour tout vos retours en privé, ils sont vraiment encourageant !
Les commentaires sont aussi là pour recevoir tes impressions, tes remarques et tes critiques. Elles peuvent m’aider et aider de futures mariées.
 
A très vite !
Léa. Kafteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *